Voila ! J’ai les clés !
Presque 6 ans après que l’idée ait germé dans mon esprit, après presque 2 ans de recherche de local, de banques, d’allers retours avec les agents immobiliers et autres intermédiaires :

J-A-I-L-E-S-C-L-E-S !

Alors oui c’est le début du mal de ventre option stress.
Et des questions suivantes qui tournent dans ma tête quand je me réveille la nuit :
– Suis-je complètement timbrée de me lancer dans cette aventure quand on voit les statistiques : 60% des restaurants ferment dans les 3 ans.
– Est-ce que je nous ai mis moi et toute ma famille dans une merde noire ?

Je sais que la plupart des gens ont une vision très romantique du fait d’avoir son propre café, il suffit pour ça de regarder sur pinterest quand on tape « coffee shop » et on peut vite voir que pas mal de monde a un petit tableau intitulé « my dream coffee shop ». Alors oui, bien sur, pour moi c’est un rêve qui se concrétise mais je peux vous assurer que c’est aussi un processus bien complexe et qu’il faut vraiment en vouloir rien que pour en arriver là où j’en suis en ce moment, c’est à dire : avoir les clés d’un local dont on a signé le bail et être en plein travaux de rénovations.

J’écris ce petit journal de bord pour pouvoir me rappeler plus tard de tout le travail que j’ai du abattre pour en arriver là et peut être pour donner envie à d’autres de le faire. D’une manière réaliste !

Je vous prépare un petit article pour vous expliquer le pourquoi et le comment. Soon !

 

,